Si vous ne le saviez pas encore, vous adjoindre les services d’un courtier immobilier pour la recherche de votre maison de rêve ne vous coûte absolument rien, puisqu’il est rémunéré par le Vendeur (à moins d’avoir un contrat de courtage-achat, que je vous expliquerai dans un autre blogue). Vous n’avez donc rien à perdre et TOUT à gagner, puisque celui-ci prendra VOS intérêts et son objectif sera de vous négocier les meilleurs conditions possible.

Pour optimiser notre recherche, la rendre plus efficace et mettre toutes les chances de votre côté, voici donc quelques conseils stratégiques, tirés de ma vaste expérience avec des Acheteurs 

1- AVANT DE DEMANDER UNE VISITE, pour une propriété qui vous plaît, assurez-vous d’avoir bien lu tout le descriptif, les caractéristiques (vous pourriez, par exemple, ne pas vouloir d’un chauffage à l’huile) et SURTOUT, de visiter l’environnement de la maison de façon virtuelle, en utilisant les vues « satellite » de Google Maps. Il arrive parfois que rendu sur place, les acheteurs ne veulent même plus entrer dans la maison parce que le quartier ne leur plaît pas.  

2- ATTENDEZ-MOI À L’EXTÉRIEUR : si vous arrivez avant moi, il serait préférable de m’attendre dans votre voiture au lieu de débarquer et faire le tour de la propriété, ce qui risque d’incommoder les vendeurs s’ils sont à l’intérieur. Ces derniers pourraient aussi être à l’extérieur et il faut éviter d’entrer en contact avec eux en l’absence de votre courtier. Sans le vouloir, vous pourriez révéler une information qui jouerait en votre défaveur lors de la négociation.

3- PAS DE DISTRACTION! Lors d’une première visite d’évaluation, sivous avez de jeunes enfants, il est préférable de les faire garder et de ne pas être accompagnés de plusieurs « conseillers ».   

4- SOYONS PRATIQUE : afin d’accélérer le processus et particulièrement en saison hivernale, assurez-vous de porter des chaussures qui se mettent et s’enlèvent rapidement. On oublie les chaussures lacées ou à petites ganses qui demandent de la concentration pour être attachées. 

5- ÇA NE FAIT PAS… ON S’EN VA! : si en entrant dans une propriété, vous sentez tout de suite qu’il n’y a aucune chance qu’elle finisse par vous plaire, faites-moi un petit signe, entendu d’avance entre nous (comme vous gratter la tête ou dire « hum… ce n’est pas tout à fait ce à quoi je m’attendais…). Je m’occuperai alors d’écourter la visite poliment pour ne pas déranger plus longtemps les vendeurs, perdre leur temps et le vôtre.    

6- ON PEUT ET ON DOIT « TOUT » VISITER : vous planifiez un des investissements les plus importants de votre vie alors ce n’est pas le temps d’être gêné(e). Demandez la permission avant, mais sentez-vous à l’aise d’ouvrir les portes et les armoires.     

7- GARDEZ VOS QUESTIONS POUR LA FIN : prenez-les en note sur votre calepin pour ne pas oublier, mais ce ne sera peut-être pas nécessaire si en bout de compte, vous ne retenez pas la propriété pour d’autres raisons.

8- LA PERFECTION N’EXISTE PAS! : aucune propriété n’est parfaite. Nous sommes au Québec et les bâtiments vivent et bougent au gré des saisons, du gel et du dégel. Lorsqu’on achète une voiture, on s’attend à changer l’huile et les pneus éventuellement. Il en est de même pour une propriété… on doit s’attendre à l’entretenir et remplacer ce qui demande à l’être. L’entretien général de la propriété doit prévaloir sur les détails ou la décoration, qui ne sera peut-être pas de votre goût, mais qui pourrait facilement le devenir.    

9- UNE PROPRIÉTÉ VOUS ATTEND : ne vous découragez pas si vous n’avez pas de coup de cœur dans les 5 premières visites. Avec l’inventaire disponible, il est impossible que vous ne finissiez pas par en trouver une qui vous convienne parfaitement. Il faut parfois être patient, se donner la peine de chercher et surtout, user d’un peu d’imagination pour voir le « potentiel » d’aménagement.         

10- SOYEZ POLI, COURTOIS ET SYMPATHIQUE… avec les propriétaires et les personnes présentes lors de votre visite, sans pour autant tomber dans le « placotage » inutile. Ça pourrait peut-être tourner à votre avantage car on ne sait jamais, à deux offres égales en situation d’offre simultanée, le Vendeur peut choisir à qui il veut bien vendre et souvent, l’attachement qu’il porte à sa propriété l’influencera dans le choix de l’Acheteur à qui il décidera de « léguer » son chez-soi.        

11- NE PAS METTRE LA CHARRUE AVANT LES BŒUFS… l’objectif premier est d’acheter une maison, pas les meubles et accessoires qui s’y trouvent. Il sera toujours temps, une fois la Promesse d’Achat acceptée, de mentionner que vous aimeriez aussi acheter quelques items « non-inclus » après le déménagement. Autant que possible, gardez-vous de vouloir inclure des biens « mobiliers » dans une transaction « immobilière ».       

12- SOYEZ AVARES DE COMMENTAIRES… faites attention de ne pas trop démontrer votre enthousiasme, ce qui vous enlèverait du pouvoir de négociation. C’est entre autre, pour vous aider à demeurer objectif que vous avez choisi de transiger avec un Courtier et je m’occuperai de négocier avec les vendeurs en temps et lieu.

Si vous avez des questions, n’hésitez surtout pas à me téléphoner.

Au plaisir de contribuer à votre bonheur.

Par id3tech